Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bordel

  • Bloomsday

     

    MarilynMonroeReadsJamesJoyce.jpg

     

     

    Bronze près d'or entendit les fersabots, cliquetacier

    Impertuntne, tuntne

    Petites peaux, picorant les petites peaux d'un pouce rocailleux, petites peaux.

    Horrible ! Et or rougit encore.

    Voilée une fifrenote blousa.

    Blousa. Blues Bloom bleuet

    La pyramide des cheveux d'or.

    Une rose sautille sur les soyeux seins de satin, rose de Castille.

    Trille, trille : idolores.

    Coucou ! Qui voi... coucoudor ?

    Ding apitoyé à bronze.

    Et un appel pur, long et déchirant. Appel désimourant.

    Mon leurre. Mot doux. Mais vois ! Pâlissent les étoiles d'or. O rose ! Des notes stridulent une réponse. Castille. Voici l'aurore.

    Cliquetis cliquetis cabriolet cliquette.

    Tinte la pièce. Sonne l'heure.

    Aveu. Sonnez. Pourrais-je. La jarretière se détend. Te quitter. Clac. La cloche ! Cuisse clac. Aveu. Ardente. Mon coeur, adieu !

    Clique. Bloo.

    Boom tonnèrent les accords fracassants. Quand l'amour vous prend. La guerre ! La guerre ! Le tympan.

    Une voile. Une voile voguant sur les vagues.

    Perdu. Une grive flûta. Tout est perdu.

    Vit. Vite.

    Quand pour la première fois il vit. Hélas !

    Pur choc. Pur frisson.

    Gazouillis. Ah, leurre ! Alléchant leurre.

    Martha ! Reviens !

    Clapclop. Clipclap. Clapclapclap.

    Dieubon ilnen tenja maisdanstout

    Pat le sourd. Pat le chauve un sous-main apporta un couteau remporta.

    Un appel nocturne par une nuit de lune : loin : loin.

    Je me sens tellement triste. P.S. Tellement seul et fleur bleue.

    Ecoutez !

     

     

    ........................................Ecoutez les sirènes de la plus grande expérience littéraire de tous les temps. De ce roman laboratoire il faudrait faire un livre culte. Comme Le Seigneur des Anneaux ou Le Grand Meaulnes ou Le comte de Monte-Cristo. Aujourd'hui hier c'était sa fête. Alors, pas de tergiversations, tous (et toutes) au bordel !


    Lien permanent Catégories : Joyce 2 commentaires 2 commentaires Imprimer