Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un an...

    medium_ascension_giotto.jpgUn an de blog. Et dire que je n’ai pas encore parlé de Wagner, Kubrick, Murnau, Thomas Mann, Sacher-Masoch, Chesterton, Philippe Caubère, les Simpson, Ed Wood, Tex Avery, Mallarmé, Athos, Porthos et Aramis, Le consul, Lumière d'août, Vivien Leight, Matrix, Chihiro, Les enchantements de Glastonbury, Smoking, No Smoking, La chartreuse de Parme, le générique d'Amicalement vôtre, Damiens, Rohmer, Alejo Carpentier, Schoenberg, Stavroguine, Sollers, le Partagas Lusitanias, Rubens, la côte de boeuf à la Chaloupe, et le cher Revel qui vient de mourir. Mais cette paresse atroce, cette procrastination, ces incontinences… Il est vrai que l’Oblomov en moi ne laisse guère de place au Speedy Gonzalès. Il faut dire aussi que les problèmes d’allumage que mon PC subit en ce moment n’engagent pas trop à écrire. Que celui qui n'a pas eu envie de fracasser son ordinateur contre le mur, puis sa propre tête contre la vitre, me lance la première pierre. Ca s’allume et ça s’éteint – exactement comme moi, putain de Lion ascendant Cancer. Ravi en tous cas d’avoir rencontré certains d’entre vous (tous d’ailleurs), lié des amitiés, bu des verres, confié des choses, ferraillé avec chaleur, connu des brouilles, des réconciliations, participé à de belles soirées, énervé les uns, amusé les autres, avancé parfois tout nu parfois masqué, et dit du mal de plein de gens. A celles et ceux qui m'apprécient ou pas ou non plus, je dis un chaleureux merci et à très bientôt.

    Réouverture le 06 juin - jour du diable s'il en est.

    Lien permanent Catégories : Temps qui passe 13 commentaires 13 commentaires Imprimer