Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pierre Cormary - Page 5

  • Arkadin - Le Mensonge de la vérité

    Arkadin.jpg

     

    NOTES d’après Youssef Isghahpour, François Thomas et Olivier Kohn (dans mon vieux et canonique Positif de juillet-août 1992, spécial Orson Welles.)

     

    Le film le plus personnel d’Orson (qui devait s’appeler Mascarade à l’origine) et le plus défiguré par les producteurs. Fragmentaire et ruiné.

    L’exergue où il est question du secret (incestueux) du roi est tirée d’une réplique de Périclès de Shakespeare, une pièce qui parle de l’inceste entre père et fille.

    Film de masques et de faux semblants.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : 2020 avec Orson Welles - Vérités et mensonges Pin it! Imprimer