Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pierre Cormary - Page 6

  • Genèse XII - Histoire de Jacob

     

    genèse,jacob,rachel

     

    Genèse 29 – 30 – 31 - Jacob, ses femmes, ses chèvres, ses fils.

     

    Dans la Bible, les romances se font toujours autour d'un puits avec du bétail autour.

    C'est autour d'un puits, en effet, que Jacob fait la connaissance de Rachel, la fille de Laban, son oncle, qui vient faire boire son troupeau.

    Galant comme pas deux, Jacob se propose d’abreuver lui-même le troupeau de la belle.

    Puis commence à flirter avec elle.

    « Jacob donna un baiser à Rachel puis éclata en sanglots. »

    Un sensible, ce Jacob.

    Et un naïf.

    Amoureux fou de Rachel, il accepte de travailler sept ans pour son oncle qui lui accordera alors la main de sa fille.

    Mais le jour du mariage, et comme dans Shakespeare ou Cervantès, a lieu une substitution d'épouse, et Jacob se retrouve marié avec Léa, la soeur ainée de Rachel.

    Il est vrai que les mariées étaient voilées.

    Jacob fait tant et tant la gueule que Laban accepte de lui donner son autre fille mais après que le mariage avec la première soit consommé.

    Jacob se retrouve ainsi mariée à deux soeurs. Bien sûr, il préfère la seconde et néglige la première.

    Dieu (qui n'est jamais loin) s'en mêle et fait à Jacob un sacré coup de pute.

    « Yahvé vit que Léa n'était pas aimée et il la rendit féconde, tandis que Rachel demeurait stérile. »

    Concours de grossesses.

    Léa donne quatre fils à Jacob.

    Désespérée, Rachel donne sa servante Zilpa à ce dernier et, selon la tradition, le supplie d'engrosser celle-ci au lieu d’elle (redite de la situation de Sarah, d'Abraham et d'Agar).

    Jacob s'exécute.

    La servante a deux fils.

    Rachel exulte.

    Léa commence à s'inquiéter.

    Mais elle redonne deux fils à Jacob.

    Rachel est de nouveau distancée.

    « Alors Dieu se souvint de Rachel, il l'exauça et la rendit féconde. Elle conçut et enfanta un fils ; elle dit : Dieu a enlevé ma honte ; et elle l'appela Joseph. »

    Des frères suivront.

    Jacob s'est enrichi et veut rentrer chez lui avec femmes, enfants et bétail. L’oncle Laban accepte.

    Echange de troupeaux.

    Laban croit céder à Jacob les bêtes les plus faibles (les striées ou les blanches) mais Jacob s'arrange pour prendre les plus fortes (les noires) en les disposant devant des baguettes striées de manière à ce que lorsqu'elles s'accoupleront, elles verront les stries noires et blanches et concevront des embryons eux-mêmes striés.

    Et il fait pareil avec les striées en leur foutant devant la gueule des barres noire qui influeront sur leur agnelage et feront que les petits soient noirs - et donc paraitront plus forts.

    De l'élevage sélectif avant la lettre !

    Pas si naïf que ça, ce Jacob.

     

    genèse,jacob,rachel

     

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genèse 2018 0 commentaire 0 commentaire Imprimer