Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trêve de Noël

medium_nativite.jpg
"Toutes les iniquités remises, toutes les tâches sur l'âme effacées, quel bonheur !
Cet homme redressé et lavé de son imputation, qu'il est beau !
Je me suis tu, mais sous le sourd avancement du mal je ne pouvais empêcher mes os de crier !
Sur moi cette main qui s'appesantit : sous moi cette épine dont je ne puis venir à bout.
Alors voici ma plaie, regarde ! cela, regarde, tu vois ? c'est cela que le péché m'a fait ! Je me suis dit : Allons-y ! A la fin je prends les armes contre moi ! Je me confesserai de ce que j'ai fait !
L'heure est venue ! Je demande pardon ! Au fond de cet engloutissement il y a quelqu'un en moi qui est demeuré intact.
Noyé de remords et ne voyant que reproches de toutes parts... Tu es là !
"Je te donnerai l'intelligence, je t'instruirai de ton chemin pour y marcher, j'arrêterai sur toi mon regard."
O mon âme, ne fais point la bête ! laisse ça au cheval et au mulet !
C'est pour eux, qui n'ont point sens, que mors et frein ont été inventés.
Le pécheur s'attire des maux sans nombre. Mais dis : j'espère ! et te voici au milieu de Dieu, poreux de toutes parts à Sa miséricorde.
Donc, O justes, vive la joie et vive ce Dieu qui la donne ! Poussez un long cri de bonheur, ô RECTIFIES !"
*
Psaume de pénitence 31 de David traduit par Paul Claudel à Brangues en 1944.

Lien permanent Catégories : Temps qui passe 26 commentaires 26 commentaires Imprimer

Commentaires

  • Epargne-nous Claudel en ce jour de grâce, Seigneur !

  • « Qui retire le Verbe détruit la parole. » (Paul Claudel, correspondance avec Jacques Rivière)

    Dieu merci, c'est ce soir que nous fêtons l'Incarnation du Verbe. Joyeux Noël à tous.

  • Hussard bleu
    Flamand rose
    Dandy con
    Prêtre bleu
    Marin d'eau
    Douce aux forts
    Tiède aux cons
    froide aux morts
    Folle aux durs
    Sûre aux preux.

  • C'est cette "ambivalence", cette approche impressionniste de la nuance, cette sincérité mêlée d'une vraie-fausse naïveté, qui donne un réel plaisir à vous lire. Parce que humain avant tout, avant d'être un robot qui recrache une culture empilée, mais préfère la vivre à l'expérience de sa petite vie et de ses innombrables contradictions. Votre article sur De Maistre en est un magnifique exemple; mais aussi l'ironique Anté-littéraire ou celui sur Amélie. Mérite de nous offrir une vision du monde dont l’imperfection s’oppose à la dialectique sèche et spirituellement / esthétiquement autoritaire de certains de vos frères d’arme de la blogosphère. Merci et d'avance bonne continuation pour 2006.

  • Je vous adresse aussi mes vœux, cher Pierre.
    C'est amusant, ce doit être mon esprit, mais quand on me dit «trêve», j'ai la nostalgie de la guerre, surtout quand le mot m'arrive de Claudel!

    Bien cordialement malgré Claudel,

  • Je ne vous connais pas mais je vous connais par quelqu'un qui vous connaît mais sans vous connaître j'adore ce que vous faites, cela colle toujours avec le présent et c'est très agréable, et en plus j'adore Claudel et tous les écrivains dont vous parlez. J'avais surtout bien aimé votre papier sur votre enfant que vous allez chercher à l'école, car je partage les mêmes émotions. C'est bête mais c'est la vie. Je vous souhaite bien sûr une très Bonne Année avec tous mes voeux de bonheur.

  • Ouaf ! Ouaf ! Elle t'a pris pour Patrick Besson ! ça c'est vraiment méchant ...

  • "Aragon est un con."

  • Pauvres blogs. Si vous écrivez un roman sur des homosexuels, vous êtes homosexuel, si vous essayez d’éclairer la position de Finkielkraut, vous voilà traité de raciste, de sioniste. Si vous répondez, vous passez dans l’autre camp, sans transition. La nuance manque cruellement. Nous voulions être des « médias tactiques », en opposition à la mass média, mais ce ne sont que des amas de mots, écrits sur le mode du défouloir, qu’une société de consommation commande, car il faut faire son chiffre de visites et de commentaires. Nos caves, fonds de tiroirs et greniers, poubelles de l’âmes, ouvertes à des hystériques, à des frustrés, qui se cachent derrière des pseudos et manient des clichés, dans un rapport de force pervers, car dématérialisé.

  • Arrête de recycler les vieilleries que tu jettes dans le dépotoir d'Assouline !

  • Non. C'est du frais, distribué gratuitement aux infatués recycleurs de néant qui sabordent les meilleurs blogs. Vous vous reconnaissez ?

  • D'abord on ne s'appelle pas Borgel quand on est poli !

  • "Nos caves, fonds de tiroirs et greniers, poubelles de l’âmes, ouvertes à des hystériques, à des frustrés, qui se cachent derrière des pseudos et manient des clichés, dans un rapport de force pervers, car dématérialisé.": pour vous.

  • Il est incroyable que vous stigmatisiez ainsi mon handicap, je suis l'être anonyme et j'en souffre beaucoup, je demande le respect de ma différence !

  • Meilleurs voeux à toi, Montalte, et longue vie à ce blog !

  • Bonne & sainte année 2006 à Montalte et à tous les participants du blog.
    Je participe peu, mais vous lis toujours avec autant de ferveur! (Pour certains, depuis 6 ans et plus sur Péplum...)
    Jean-Paul

  • Qu'on leur coupe la tête (de lecture) !

  • BONNE ET SAINTE ANNEE A TOUTES ET TOUS ! MERCI DE ME SUIVRE DEPUIS BIENTOT NEUF MOIS SUR CE BLOG - même quand vous ne m'aimez pas ! QUE DIEU VOUS GARDE SI VOUS Y CROYEZ ET MEME SI VOUS N'Y CROYEZ PAS !

    Jean-Paul ? Vous aurai-je oublié ?

    Fabien à toi.

    Ex-time, cher bloggeur auto-flagellateur, j'aurais pu signer vos propos...

    Malraux ? "Aragon est un con, Eluard une tare, Shakespeare, y a pas pire" - et Bruegel rêve...

    Maud ? Qui êtes-vous vous qui me connaissez par tiers ? Tout de même pas la nièce de celui qui chantait la chanson précédente ???????????????? Ce serait.... Non, impossible.

    Gaspar, à la vôtre !

    Sébastien, à ta santé !

    Paulo, merci, merci, merci pour ce compliment impressionniste qui me va droit au coeur. C'est exactement ce que j'aurais voulu qu'on dise de moi.

    Et aux autres, les meilleurs comme les pires, tous mes voeux !

  • BAPC

  • Stalker, Sébastien, j'ai transféré vos messages dans le thread "conjonctions de l'immonde" à la suite du dernier message de Francis Moury. Vous pouvez le continuer autant que ça vous chante...

    BAEM

  • Vous le sentez bien, cher Montalte, la trêve des confiseurs est terminée. Revenez-nous donc avec un bon sujet de polémique, ainsi que vous en avez le secret. Et continuez de nous faire sourire la nouvelle année durant.

  • Tous mes voeux au cher Ulhan à qui je peux dire qu'il patiente encore un peu, mon "retour" chez moi n'étant prévu que dans une dizaine de jours.... Un mois net sans blog, ça décrasse.

    (Sinon, les conjonctions de l'immonde reprennent...)

  • "Reviens, reviens, ma bien-aimée ..."

  • Ce n'est plus une trêve mais une reddition.....

  • Nous avons le même nom de famille et pas mal de points communs. je suis prêtre et je mets en ligne sur mon blog, réflexions et coups de gueule, et pas mal d'autres choses !
    venez me voir !

    http://icthus.over-blog.com

  • Andre Gide avait raison: Paul Claudel est un missionaire sans délicatesse...

    Aragon n'était pas un con, c'était un homme

    blog mass media...il n'y a que toi cher Ex-time qui a pensé un jour faire d'un blog un media tactique...tu serais venu me demander de quoi il en retournait, je t'aurais expliqué que les blogs sont plus que jamais des endroit mal famé ou des gens comme toi et moi débine des innepties pour faire croire qu'ils existent.
    Sympa ta façon d'écrire...bourré de mots qui ne sonnent pour personne.

Les commentaires sont fermés.